Décryptage

Les spin-off, planche de salut du private equity

Envoyer à un ami Imprimer

Sanofi a vendu 12 marques à une participation du fonds Charterhouse, et devrait annoncer la vente de sa filiale de génériques à Advent pour 2 milliards d’euros. Les spin-off sont du pain béni pour des fonds de private equity aux poches pleines, mais qui ont du mal à trouver des opportunités de rendement.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit