Focus

AMF : Syquant Capital signe un accord de composition à 350.000 euros

Envoyer à un ami Imprimer

AMF / Le Figaro (François Bouchon)

Le gendarme de la Bourse reprochait à cette société de gestion des manipulations de cours. Elle a finalement réussi à faire entendre ses arguments pour sa défense, un accord de composition ne constituant ni une reconnaissance de culpabilité, ni une sanction. L'amende n'est toutefois pas anodine pour cet établissement indépendant.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit