Focus

Aéroport de Toulouse : l'Etat revoit sa position sur la privatisation

Envoyer à un ami Imprimer

Aéroport Toulouse Blagnac / Le Figaro (Sébastien Soriano)

L'Etat ne serait plus disposé à vendre sa part résiduelle de 10,1% dans l'aéroport au Chinois Casil qui a obtenu 49,9% en 2015, selon les informations de BFM Business. De quoi relancer le dossier qui n'a pas manqué de faire couler beaucoup d'encre. Et ce, surtout à l'heure où le gouvernement semble décidé à protéger les fleurons français des appétits étrangers.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit