Editorial d'Yves de Kerdrel

Envoyer à un ami Imprimer

Ça sent déjà la fin de l’état de grâce

La démission du chef d’état-major des armées, la conférence des territoires ratée et les débuts difficiles des nouveaux députés En Marche abiment sérieusement le début de quinquennat d’Emmanuel Macron qui commence à ressentir la fin de l’état de grâce.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit

Les précédentes éditions